Comment tout a commencé

Historique de la FCDE … by Brian Casey.      

Les activités de la Fédération canadienne de débats étudiants a vu le jour en 1967 en tant que Projet du Centenaire quand Tom Lawson, enseignant à l’école Trinity College à Port Hope, On., organise un tournoi invitation pour les étudiants ontariens. Au cours des trois années suivantes un nombre croissant d’écoles de d’autres provinces se déplacent vers Port Hope à ce quoi est devenu un événement annuel. Tom reçoit une subvention de la Fondation Ford afin de parcourir le pays afin de proposer le développement de programmes de débats dans chaque province. En 1971, toutes les provinces sont représentées au tournoi, l’étape suivante étant la création d’une organisation de débats pancanadienne.

C’est ainsi que la Fédération canadienne de débats étudiants voit le joue en 1972 et est incorporée comme organisme à but non-lucratif en 1973. Le mandat premier de la FCDÉ consiste à tenir annuellement un séminaire dans des locations différentes au Canada. Le séminaire national continue d’être son événement majeur.

Un homme d’affaires de Toronto, Willis S. Mcleese, participe au séminaire de 1972 en tant que conférencier invité. Il est impressionné à ce point par l’activité et par les bénéfices possibles pour les jeunes qu’il devient une des pierres angulaires de la création de la FCDÉ. Il est devenu depuis le mécène de la Chaire Willis S. McLeese (permettant la création d’un poste à temps partiel d’un directeur exécutif pour la FCDÉ) et le prix McLeese, remis annuellement pour reconnaître l’implication d’individus dans le développement de la pratique des débats veut lui rendre hommage. Tous les programmes de débats d’écoles secondaires au Canada doivent énormément à ces deux personnages.

Au fil des ans depuis 1972, la Fédération a concrétisé une bonne partie de son mandat : sont offertes maintenant aux débatteurs des compétitions régionales, provinciales, interprovinciales, nationales et internationales : Junior High Nationals (créé par John Robinson en 1985), Senior High Debate Championships (créé par Harold Kyte en 1998), National Public Speaking Championships (créé par John Robinson en 1985), North American Championships maintenant connu comme la Coupe Oxford (créée par Chris George en 2005), plus les tournois d’écoles secondaires organisés par les clubs de débats universitaires (notamment McGill, depuis 1958) et Queen’s.

Bien sûr, il y a maintenant les championnats mondiaux de débats (première participation canadienne sous la direction de John Baty, 1988).

Le séminaire ne peut être un tournoi de championnat national. Les débatteurs ne peuvent qu’une seule fois; ils doivent venir d’écoles différentes et ils doivent être sélectionnés par un mode de représentation régionale. Ces mesures ont été prises dans un souci d’équité et de favoriser le développement de programmes de débats dans de nouvelles écoles. Dans cette optique, une partie du séminaire offre la tenue d’ateliers. Il ne s’agit pas d’évaluer le talent, des tournois existent et d’autres sont créés annuellement.

Avec le développement de d’autres événements régionaux et nationaux, le séminaire devra mettre le focus sur les débatteurs débutants.

Le Séminaire national a toujours été plus qu’un tournoi de débats; c’est l’occasion pour un groupe sélect de jeunes Canadiens de se rencontrer et d’en apprendre plus des autres. C’est une formule aussi irrésistible que l’a été l’enthousiasme de Tom!

L’information concernant les thèmes, les lieux, et les organisateurs de toutes nos séminaires peuvent être trouvés ici!